Optométrie

Pharmacien suspendu pour abus de S8

Un pharmacien d’Australie-Occidentale a été disqualifié de l’enregistrement pendant deux ans après avoir admis une série d’infractions impliquant des médicaments S8 et S4.

Le tribunal administratif d’Australie-Occidentale a conclu que Nicholas Gledhill avait commis une faute professionnelle, l’avait réprimandé et l’avait empêché de demander l’inscription pour deux ans.

M. Gledhill avait auparavant laissé son enregistrement caduc.

Comme l’a révélé le Pharmacy Board of Australia, M. Gledhill avait fourni des médicaments en vertu de l’article 8 en 3600 occasions à des clients visitant la pharmacie où il travaillait pendant une période de trois ans. Il a également fourni des médicaments S4 à 136 reprises sans prescription et des entrées falsifiées dans le registre des drogues de la toxicomanie pour déguiser qu’il avait pris et utilisé des médicaments S8 lui-même.

En décembre 2012, M. Gledhill a omis de placer des drogues d’addiction dans un coffre-fort verrouillé, les enfermant dans un tiroir à la pharmacie.

M. Gledhill, qui avait des antécédents disciplinaires, a déclaré qu’il avait demandé des conseils psychiatriques et psychologiques pour une déficience et qu’il continuait de recevoir des conseils régulièrement.

Le conseil d’administration et M. Gledhill ont conclu un règlement en octobre 2014 qui a été soumis au tribunal. Le tribunal a conclu que M. Gledhill était atteint d’une déficience et qu’il avait commis une faute professionnelle.

Le tribunal l’a réprimandé; l’a disqualifié de la demande d’inscription pour deux ans et lui a ordonné de payer les frais juridiques de la Commission, fixés à 5 000 $.

L’affaire fait suite à une autre audience récente du tribunal de l’AA où un pharmacien a été interdit de se réinscrire pendant 30 ans après avoir commis une faute professionnelle.

Back To Top